Nos étoiles contraires de John Green

Publié le par Lyrah

Nos étoiles contraires de John Green

John Green, Nos étoiles contraires

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie

Éditeur : Nathan

Date de sortie : 21 février 2013

Lien Amazon

Mon avis :

Je viens juste de le dévorer, les mots me manquent, je n'arriverai pas à écrire quelque chose de correct. Tout ce qu'il faut savoir, c'est que vous devez lire cette histoire.
Elle peut sembler comme les autres mais elle va plus loin que les autres.

Des histoires sur les enfants cancéreux existent sauf que là, les personnages de Nos étoiles contraires sont drôles, encore plus à cause de leur maladie. Ils ont une vision différente qu'ont les personnes non malade face cette dernière. Augustus et Hazel m'ont brisé le cœur. Leur relation est particulière (tout comme leur vie) mais ils restent des adolescents qui découvrent l'amour.


La poésie de leur vision de la vie est telle que je n'ai pas arrêté de pleurer. Tout comme les personnages du livre qu'ils préfèrent, pour moi, ils existent. Ils existent dans toutes les personnages malades, dans toutes celles qui connaissent l'amour, qui se sacrifient pour les autres, qui remarquent le moindre petit détail et mêmes celles qui jouent aux jeux vidéos comme nos héros.

Ce livre m'a donné envie de rire, de profiter, de partir à Amsterdam et très franchement, l'écriture est tellement prenante que je n'ai pas compris que la fin arrivait.

Le film m'a enfin poussé à lire le livre (que j'avais envie de lire bien avant sa sortie) et je suis tellement heureuse de l'avoir lu, surtout qu'à force de regarder la bande annonce du film, j'avais deviné la fin du livre (et donc du film) et qu'il fallait absolument que je le lise après ça!
Donc, rendez-vous pour la sortie du film en août où l'histoire renaîtra d'une autre façon. En attendant, ne passez pas à côté de ce très bon roman et bonne (future) lecture.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article