Ici et maintenant d'Ann Brashares

Publié le par Lyrah

Ici et maintenant d'Ann Brashares

Ann Brashares, Ici et maintenant

Voici l'histoire de Prenna James, une jeune fille de dix-sept ans qui a immigré à New York avec sa mère. Mais Prenna ne vient pas d'un autre pays. Elle vient d'une autre époque. Un futur où la vie est devenue impossible, ravagé par une pandémie tuant des millions de gens et laissant le monde en ruines... Prenna et ceux qui ont fui avec elle jusqu'au temps présent doivent se fondre dans la société actuelle en suivant des règles strictes : ne jamais révéler d'où ils viennent, ne jamais interférer dans le cours de l'Histoire, et ne jamais, au grand jamais, développer de relations intimes avec quiconque en dehors de leur communauté. Mais tout bascule lorsqu'elle tombe amoureuse d'Ethan Jarves.

Editeur : Gallimard Jeunesse

Date de sortie : 4 juin

Lien Amazon

Mon avis :

Oui! Depuis le temps que j'avais entendu parler de ce livre, je priais pour le recevoir en service de presse! Et quelle joie lorsque je l'ai eu dans une superbe pochette! Forcément, je l'ai dévoré mais n'ai pas pu écrire ma chronique avant, à cause de mon mémoire, enfin terminé! Mais je suis contente car j'ai pu le mentionner dans mon mémoire sur la dystopie. Enfin, trêve de blabla, voici ma chronique.

Cette nouvelle dystopie est un premier coup d'essai pour l'auteure, Ann Brashares, célèbre pour sa série Quatre filles et un jean, également publiée chez Gallimard Jeunesse et dont les deux premiers tomes ont été adaptés au cinéma. Ici et maintenant a d'ailleurs une écriture scénarisée intéressante, qui mêle une lecture rapide parfois compliquée par des difficultés lors de certaines scènes d’action notamment (mais ce n'est pas très gênant).

L'histoire n'est pas des plus originales mais il est agréable de lire une dystopie qui aborde le difficile sujet du voyage dans le temps. En effet, Prenna James, la jeune héroïne, vit à New York mais vient de très loin, du futur... Ce futur, chaotique, elle a pu le fuir avec quelques privilégiés afin de survivre et d'empêcher à sa nouvelle époque d'accueil de subir une horrible épidémie qui emportera des milliers de personnes.

Ainsi, Prenna arrive à l'âge de 12 ans et ses premiers pas ne sont pas des plus simples. Elle devra se confronter à une époque bien différente de la sienne, cacher ses origines, subir les souvenirs du futur (et non pas du passé) et obéir aux nombreuses règles élaborées par les dirigeants de sa communauté. Ces règles, personne ne doit les enfreindre au risque de perturber le présent, et donc le futur. Seulement, Prenna ressent des difficultés à être un petit oisillon docile. Elle réussit en apparence à appartenir à sa communauté mais, en réalité, elle se pose des questions et enfreint l'une des règles les plus strictes, la douzième règles: « nous ne devons jamais, qu'elles que soient les circonstances, développe une relation intime, physique ou émotionnelle, avec un individu n'appartenant pas à la communauté ». Et Prenna, pleine de bonne volonté malgré tout, essaie de respecter cette règle par rapport à Ethan, un natif, qui trouve notre héroïne très intéressante... Ethan va se montrer un élément essentiel à la prise de conscience de Prenna et des événements sur lesquels ils devront enquêter bouleverseront leur vie.

Ce roman reprend tous les éléments d'une bonne dystopie : une catastrophe qui bouleverse le monde, une reconstruction de la société avec des règles strictes, un gouvernement plus ou moins totalitaire qui menace le personnage principal, une héroïne forte alliée avec un jeune homme avec lequel elle partage des sentiments... Le seul bémol, pour ma part, est la bêtise de l'héroïne qui parfois ne comprend pas grand-chose alors que tout est devant elle. Le changement de son caractère est perturbant car elle passe de la fille soumise aux règles au symbole d'un changement fort des procédures établies dans sa communauté. L'enquête permet d'instaurer un peu de mystère dans l'intrigue. Cependant, les instants de détente des héros me semblent en dehors du récit, logiques si le lecteur veut découvrir les personnages mais ces instants me paraissent vraiment casser le rythme, dommage...

Je ne sais pas s'il y aura un deuxième tome mais j'aimerais beaucoup découvrir la suite des bouleversements engendrés à la fin de ce premier (et dernier?) tome. Encore une fois, je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour cette belle découverte que j'avais hâte de lire.

Publié dans Chroniques, Juin 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un job d'enfer! 10/07/2014 17:45

Vous me tentez, c'est mon libraire qui va être content!