La vie est un arc-en-ciel de Cecelia Ahern

Publié le par Lyrah

La vie est un arc-en-ciel de Cecelia Ahern

Cecelia Ahern, La vie est un arc-en-ciel

Sur les bancs de l'école, Rosie et Alex s'étaient juré de ne jamais se séparer. Leur existence bascule pourtant le jour où le jeune garçon déménage avec ses parents aux États-Unis. Cet éloignement forcé sera le premier d'une longue série d'imprévus, comme seule la vie sait en réserver, et les deux " amis " devront apprendre à y faire face. Au fil de leur correspondance, les non-dits et les rendez-vous manqués se devinent... Serait-il possible qu'au plus profond d'eux-mêmes, Rosie et Alex pensent toujours à leur vieux serment ? Mais si parler d'amour est une chose, trouver le moment opportun, dans une vie qui les dépasse, en est une autre... Un roman pertinent et tendre, où les aléas de la vie et les devoirs qu'elle impose sont, comme souvent, autant d'obstacles pour (re)connaître l'amour !

Immense best-seller au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Allemagne... ce roman enchanteur de la jeune Irlandaise Cecelia Ahern confirme le succès de P.S. I love you.

Éditeur : J'ai Lu

Date de sortie : février 2007

Lien Amazon

Mon avis :

Ce livre est merveilleux, un bijou. Il vous transportera dans le temps, dans la vie et sa toile, parfois simple, souvent compliquée, et surtout, incompréhensible mais qui finit souvent par trouver sa voie.


A travers divers supports de correspondance (mail, chat, SMS, courrier), le lecteur rencontre les personnages de cette fresque sur fond d'histoire d'amour, de complications, de mariages, de divorces, de naissances, de réunions de famille... C'est simplement entraînant, palpitant, les pages s'enchaînent (et Dieu seul sait que le livre est épais). Outre le souci de réussir à bien entrer dans ce genre de retranscription de l'histoire (aucune partie n'est romancée), il est parfois difficile de saisir l'écoulement du temps. Des passages sont longs et quelques semaines sont passées tandis que d'autres, plus courts, se déroulent sur des années. Ainsi, certains instants traînent en longueur (normal, la vie est comme ça) tandis que dix ans peuvent s'écouler en quelques pages.


Ces années, environ 45 ans (puisque Alex et Rosie se rencontrent vers l'âge de 5-6 ans et se retrouvent à 50 ans), sont les témoins d'une histoire unique, d'une amitié exceptionnelle entre Alex et Rosie. Rosie est celle qui retranscrit tous ces moments, nous permet, à travers ses communications, de rencontrer tous les autres protagonistes de sa vie. A commencer par le merveilleux Alex dont toutes les lectrices tomberont (forcément) amoureuses. Je ne vais pas trop me pencher sur les personnages pour vous laisser le plaisir de les découvrir.


Le livre tient en haleine jusqu'à la fin. Le lecteur y découvre des éléments inattendus mais pas tant que ça, tout en apprenant des choses que les autres personnages se connaissent pas.
La vie est un arc-en-ciel vous fera rire, pleurer, ressentir toutes les choses de la vie (qu'elles soient formidables ou non) et surtout, il vous fera relativiser et vous donnera, peut-être, la force de continuer lorsque tout semble se liguer contre vous.

L'écriture de l'auteure est fantastique et elle touche par le biais des normalités qui arrivent à tout à chacun. Cet ensemble (l’écriture, l’histoire, les personnages…) fonctionnent parfaitement et c’est une lecture que je vous conseille fortement, d’autant plus qu’un film adapté de ce roman va bientôt sortir au cinéma (je vous ferai un article très prochainement).

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article