Tant que nous sommes vivants d'Anne-Laure Bondoux

Publié le par Lyrah

Tant que nous sommes vivants d'Anne-Laure Bondoux

Anne-Laure Bondoux, Tant que nous sommes vivants

Folle amoureuse de Bo, l’étranger, Hama est contrainte de fuir avec lui. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus. Leur amour survivra-t-il à cette épreuve? Parviendront-ils un jour à trouver leur place dans ce monde?

Éditeur : Gallimard Jeunesse
Date de sortie : 25 septembre 2014
Lien Amazon

Mon avis :

Ce livre est un mélange d'un peu tout, de l'ère mécanique et industrielle, d'un monde dystopique aux contours flous, de chamanisme et mysticisme, de vie, de mort, d'amour, de peur... Le tout raconté par des propos rapportés de spectateurs extérieurs ou par les personnages eux-mêmes. Il y a énormément d'étrangeté dans ces quatre parties qui séparent le roman.

L'évolution des personnages est tout aussi spéciale, l'auteure n'hésite pas à les faire souffrir, à mentionner la dureté de la vie, sa rudesse et à leur faire vivre toutes les pires épreuves dont ils se relèvent parfois.


Ce livre est poétique et reprend les traditionnels voyages initiatiques en créant un parallèle flagrant entre deux histoires et quatre vies, séparées par de nombreuses années, liées par leur passé et leur futur. Ce voyage apportera la paix, la fin et le recommencement et c'est, en quelque sorte, le message que je tire de cette histoire : la vie est inlassablement la fin et le commencement, malgré les épreuves difficiles et les instants de joie. Ce roman fait réfléchir, perturbe et, que vous l'aimiez ou non, il ne vous laissera pas indifférent, il fera peut-être écho à vos propres vies ou doutes et vous apportera un peu de clarté dans cet univers.

L'écriture de l’auteure a atteint un paroxysme rarement visible dans les productions destinées à la jeunesse ou certains romans tout public. Elle est fluide et très bien construite, apporte cette poésie visible dans chaque petite chose de la vie. J'ai d’ailleurs eu l'impression d'avoir mon dictionnaire de synonymes devant les yeux et cela a été très plaisant car il n’y a pas, dans mon souvenir, de répétitions qui peuvent apporter de la lourdeur à l’intrigue.

Pour conclure, Tant que nous sommes vivants est un petit bijou, un ovni qui m'a entraînée et déstabilisée, ne sachant jamais où l'histoire menait. Une lecture palpitante qui ne m’aurait pas forcément attirée au départ mais qui s’est avérée être une merveilleuse découverte.

Je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour ce nouvel envoi qui me permet, encore une fois, de changer mes habitudes de lectures et de passer un agréable moment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article