Endgame de James Frey

Publié le par Lyrah

Endgame de James Frey

James Frey, L'appel, Endgame tome 1

ENDGAME EST UNE RÉALITÉ. ENDGAME A COMMENCÉ.

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Il n'y aura
qu'un seul vainqueur.

Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d'un grand auteur. Addictif !


Au-delà d'une lecture intense, ce livre cache dans ses pages une super-énigme composée de codes et indices imaginés par de grands cryptographes. Menez votre propre quête en tentant de la résoudre. Déchiffrez, décodez et interprétez. Le premier d'entre vous qui y parviendra gagnera une véritable fortune en pièces d'or (Lire les règles du jeu Endgame sur www.endgamerules.com)
En parallèle de cette quête, un jeu mobile novateur conçu par le laboratoire Niantic de Google permet de jouer à Endgame dans le monde réel, en choisissant une lignée et en affrontant d'autres joueurs.
LISEZ LE LIVRE. TROUVEZ LES INDICES. DÉCRYPTEZ L'ÉNIGME.

Éditeur : Gallimard collection Jeunesse

Date de sortie : 9 octobre

Lien Amazon

Mon avis :

Endgame est dérangeant, perturbant, entraînant, stimulant. Vous voudrez forcément le comparer à Hunger Games et aux autres dystopies. Et bien, non. Endgame est plus violent, plus abouti, mieux écrit et original.
J'ai beaucoup de mal à écrire cette chronique. Ce livre, j'ai aimé le lire. J'ai pu m'attacher à quelques personnages et le fait d'avoir les points de vue de tous les participants de Endgame (et parfois d'autres protagonistes), d'apprendre leur histoire dès le début ou de la découvrir au fil des pages, permet de saisir leur personnalité, de comprendre pourquoi le « méchant » est ainsi, qu'elles sont les motivations de chacun et leurs plus intimes réflexions. Ce n'est pas nouveau mais là, pour une dystopie young adult, il y a beaucoup de personnages, certains sont mis sur le devant de la scène plus que d'autres mais ce n'est que le premier tome qui promet une suite de haut niveau.

L'intrigue reprend le thème du jeu? Et alors, Hunger Games a bien repris Battle Royale (j'adore les deux d'ailleurs). Cependant, Endgame ne se contente pas de faire jouer des jeunes afin qu'un seul survive et puisse sauver sa petite vie et retourner tranquillement dans son coin. Loin de là. Ce jeu déterminera un vainqueur, effectivement, mais aussi toute une lignée qui survivra lors de la fin du monde. Ces douze joueurs sont les représentants, cachés aux yeux du monde, de douze lignées anciennes qui vénéraient des dieux venus du ciel. Ces dieux leurs ont apportés la connaissance, la technologie et les ont préparés pour Endgame. Les générations ont passé et le jeu commence avec des adolescents âgés de 13 à 19 ans, venus de continents, pays, cultures différents. C'est d'ailleurs assez difficile de retenir tous ces personnages, leurs caractéristiques et le nom de leur lignée (vous pouvez prendre des notes ^^).
Le plus troublant reste ce qui n'est pas dit dans le livre. « Pourquoi un tel jeu? Pourquoi commence-t-il maintenant ? » sont les questions qui viennent de soi. Arrive ensuite la question "qui sont ces dieux?" pour finalement se demander si tout n'est pas un peu plus compliqué qu'une simple apocalypse avec la chance de sauver quelques humains. Après tout, il est difficile de concevoir qu'une seule lignée survivra, d’envisager où elle ira (la Terre sera-t-elle détruite?), est-ce une épreuve de force (tuer et survivre) ou un test visant à prouver/trouver l'humanité des joueurs?
Normalement, une énigme se trouve dans le livre et vous pouvez tenter de la résoudre comme nos jeunes héros tentent de résoudre les leurs pour avancer dans la première épreuve.

En gros, Endgame est un petit bijou, savant mélange entre Jumanji, Hunger Games (et autres du genre), des films d'espionnages avec de super gadgets et Men in black (le 2 de préférence). Je ne peux que vous le conseiller car il donne un souffle bienvenu dans la littérature dystopique YA et, personnellement, je trouve que cela démontre que la dystopie n'a pas encore rendue les armes.

Je tiens à remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour cette lecture haletante qui me fait encore cogiter bien après que le livre soit refermé.

Commenter cet article