Sombre Eden, Les chemins de la poussière tome 2 de Moira Young

Publié le par Lyrah

Sombre Eden, Les chemins de la poussière tome 2 de Moira Young

Dès les premières pages, il faut se réhabituer à l'écriture particulière (pas ponctuation qui informe des dialogues) et qui fait le style percutant de l'auteure et donne de la force à l'histoire.

Le début commence avec Jack, que le lecteur peut suivre lors de sa quête de Molly, bienaimée de Ike, dont il doit lui apprendre la mort. Par cet épisode, des pans du passé de Jack sont révélés, notamment ses liens avec Molly mais aussi la profondeur de ses sentiments pour Saba. Puis, un événement empli de suspens survient et la suite du récit reprend avec Saba.
Cette puissante héroïne marque un profond changement dans ce deuxième tome. Elle espère un happy-end, n'a plus le réel besoin de lutter pour sa survie (dans une cage ou face aux tontons) et tout ce qu'elle a vécu jusque-là lui revient en plein cœur. Les fantômes du passé la rattrapent, la mort plane autour d'elle et sont sur le point de la détruire. Son tendre frère Lugh se monte particulièrement mauvais tout au long du roman. Il a lui-même vécu des choses terribles lors de sa captivité (dont on n'apprendra rien car il est aussi buté que sa sœur quand il s'agit de parler de lui). Saba s'est toujours reposée sur Lugh, son modèle, son soleil, et il a toujours joué ce rôle (quelques prémices dans le premier tome montraient son caractère assez particulier) mais là, sa jeune jumelle a changé, elle est forte, s'est libérée de son emprise. De plus, elle a trouvé l'amour avec Jack, ce qui déplaît fortement à son frère. Ainsi, Lugh entrera inlassablement en conflit avec sa sœur, la plupart de ses problèmes s'expliquent : il a été capturé, sa jumelle est devenue une étrangère qui a donné son cœur à un autre que lui et sa plus petite sœur, Emmi, a grandi trop vite. Il n'a plus sa place et essaie de s'imposer en jouant les Mr rabat-joie. Quant à Emmi, elle est juste adorable. C'est le personnage plus mature que son âge mais qui reste plein d'espoir et qui apporte le côté enfantin malgré tout. Sa relation avec Saba a nettement évolué et à la fin, Saba est prête à tout pour cette sœur qu'elle détestait auparavant. Ces trois membres d'une famille éclatée sont accompagnée du jeune Tommo qui évolue énormément au fil des pages et semble jouer un rôle capital dans le troisième et dernier tome. Concernant les autres personnages, les fidèles animaux de Saba (Nero, Hermes...) sont la touche attendrissante dans cette cruauté qu'est leur monde. D'anciens protagonistes reviennent et jouent leur rôle à merveille, et de nouveaux apparaissent en apportant de nouvelles intrigues et un peu plus de diversité qui retranscrit les changements survenant la chute du chef des tontons. En effet, leur chef n'est plus mais une "nouvelle" menace pointe à l'horizon et contrecarre les projets de bonheur de Saba mais touche aussi à plus grande échelle.


Ce deuxième tome est à la fois semblable au premier (par son style d'écriture et la profondeur qui fait son succès) mais très différent car de grands changements se manifestent et bouleversent autant la vie de nos héros que nos propres émotions face à ces derniers (quelques petites situations en choqueront plus d'un) et au récit de cette héroïne forte dont le destin va bien au-delà d'une simple lutte personnelle.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article